Nouveau carnet de recherche dédié à l’olfaction

Présentation

“Ce carnet recense l’actualité de la recherche en arts et en sciences humaines consacrée aux odeurs et à l’odorat. Il vise à renforcer le réseau pluridisciplinaire des chercheur·se·s impliqué·e·s dans le domaine des smell studies en diffusant des appels à contribution, des présentations de groupes de recherche, des positions de thèse, des comptes rendus, des annonces de colloques, conférences, soutenances, publications, etc.”

https://olfaction.hypotheses.org

Sterenn Le Maguer

Archéologue spécialiste de la péninsule Arabique et du commerce dans l'océan Indien, vacataire à l'Institut catholique de Paris, chercheure associée au CEFREPA.

More Posts - Website

Follow Me:
FacebookLinkedIn


Une réflexion sur « Nouveau carnet de recherche dédié à l’olfaction »

  1. Bonjour Sterenn, je suis venue vous écouter cet après-midi à l’IISMM et souhaite vous partager 2 données.
    Kinésiologue-Homéopathe et auteure chez Geuthner d’un livre “Colère à l’oeuvre (2015), j’y ai entre autre porté mes découvertes de décompositions syllabiques, effectuées à partir de syllabaire suméro-akakdien et autres lexiques afin d’explorer les entrailles de certains mots, dont des noms de plantes et d’animaux. Ces décompositions sont fondées sur la plus ancienne expression utilisée (sanskrit, arabe ou autre) et pratiqué avec l’EMEŠÀ, langage matrice(=sumérien+akkadien).
    1 – ANBAR, AN-BAR, a pour sens originel “déchet glorifié” et il est en effet une concrétion intestinale protectrice du cachalot ; uniquement créée à la suite d’une blessure due à un bec de calamar ou d’une piqûre issue d’un venin de méduse, consommés.
    2. – Concernant les serpents ailés qui veillent au pied des arbres…
    MUŠEN : terme générique se rapportant à l’oiseau (ailé !). Décomposé en MUŠ-EN, il révèle : “le seigneur serpent” ou “le serpent qui dirige”. MU-ŠEN révèle ” le présage pur/clair”.
    Je l’ai découvert en décomposant les plus anciens noms de la Chélidoine qui fut entre autre surnommée l’Herbe de l’hirondelle…Hirundinaria.
    Bien à vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.