“L’encens en Oman durant la période islamique : histoire et archéologie d’un produit culturel et commercial.”  


L’encens ou oliban est la résine séchée issue des arbres Boswellia que l’on trouve en Ethiopie, au Yémen (Hadramaout) et dans la région du Dhofar en Oman. Réputé pour le parfum qu’il dégage une fois brûlé ainsi que pour ses vertus thérapeutiques, l’usage de l’encens est attesté en Oman dès le 3e millénaire avant notre ère, et encore aujourd’hui il est d’usage de brûler de l’encens pour parfumer ses vêtements et recevoir ses hôtes. Si le commerce de l’encens a fait la richesse et la renommée des royaumes sudarabiques, il n’a pas cessé d’être commercé après l’avènement de l’Islam. Cette conférence aura pour objectif de rappeler quels étaient les usages de l’encens avant l’Islam et les régions vers lesquelles il était exporté, puis de s’attarder sur une histoire de l’encens à la période Islamique à travers une brève présentation des sources écrites et archéologiques.

Au Centre franco-omanais de Mascate le 2 décembre 2012

à 19 heures


 

Sterenn LE MAGUER

ATER en Archéologie et art islamiques (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), archéologue spécialiste de la péninsule Arabique et des pays du Golfe.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn


Une réflexion sur « “L’encens en Oman durant la période islamique : histoire et archéologie d’un produit culturel et commercial.”   »

  1. Les infos ici sur cette page sont bien intéressantes. J’ai vraiment bien aimé, un article qui est bien écrit et nous permet d’en savoir un peu plus sur le sujet. Bien vu !
    Amandine Luong / MELTY.FR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.